Le couple à double carrière : une révolution silencieuse ?

Visuel-Le-Couple-à-double-carrièreCette conférence est issue du mémoire de recherche de Sandrine Meyfret, réalisé en 2006 : «  Le couple à double carrière : une figure qui réinvente les frontières entre vie privée et vie professionnelle ? » rédigé dans le cadre d’un Master de recherche en Sciences du travail, sociologie et RH et paru chez Connaissances et Savoirs en français et en anglais.

Elle peut être présentée de différentes façons.

Thèmes pouvant être abordés :

Avec une participation croissante des femmes au marché du travail, les familles à deux actifs sont maintenant un modèle dominant. Mais l’augmentation des couples dits « à double carrière » représente un phénomène nouveau du fait de l’évolution récente de la proportion des femmes attachées à poursuivre une carrière de la même manière qu’un homme. Au travers des trajectoires de ces couples, il s’agit d’observer quels sont les processus qui leur ont permis de se retrouver dans une situation en rupture avec les modèles traditionnels, et comment ils s’efforcent de gérer cette situation.

Afin de mettre en exergue les processus à l’œuvre, Sandrine Meyfret classe les couples interrogés en deux catégories. Evidemment, en pratique chaque couple est un cas particulier mais ces catégories nous aident à comprendre des tendances de fonds.

Vu que la valeur ajoutée des femmes dans les entreprises a été reconnue dans le champ de l’économie, qu’elles ont le souhait de s’investir professionnellement et que les arbitrages familiaux sont de puissants facteurs de discrimination, les couples à double carrière sont des ouvreurs de voie. Les femmes ont, dès l’origine de ces couples, affirmé leur rôle professionnel. L’homme a aussi contribué à ce que le modèle existe : il y trouve fierté affective et accomplissement professionnel. Même si les actes ne sont pas toujours au rendez-vous notamment dans un partage égalitaire des tâches du foyer, on peut dire qu’il est entré en conscience. Il vit la contradiction entre les modèles antérieurs de son positionnement (professionnels ou familiaux), modèles fortement marqués par la domination masculine, et de nouvelles formes de pensées où se mêlent la reconnaissance intellectuelle de la femme apprise lors de leurs parcours scolaires (mixité des écoles dans les année 70) et l’envie de partager à égalité avec elles de nouvelles expériences de vie  (y compris dans de nouveaux rôles paternels).

Ainsi, les ‘tâtonnements’ de vie des couples à double carrière ouvrent divers sujets de réflexion majeurs notamment pour les entreprises qui les emploient :

Comment l’entreprise peut-elle participer au développement harmonieux de cette tendance ?
Comment cela peut-il se concrétiser dans l’entreprise ?
Dans tous les cas, c’est un véritable changement de culture pour les entreprises, souhaité par les hommes et par les femmes d’aujourd’hui, précurseurs des exigences d’équilibre  entre travail et famille des nouvelles générations appelées communément génération Y, sauf que les hommes n’osent pas toujours le dire…

Laisser un commentaire